Zéro ~fansub~ :: db0 company Index du Forum
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite          

   
La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 06:19 (2017) - créer un forum
 Zéro ~fansub~ :: db0 company Index du Forum
Voir les messages sans réponses
02. 1. Adapter, c'est quoi ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cours
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
TchO
+


Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 2 452
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 29 Mai - 21:42 (2010)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Adapter, c'est quoi ?

C'est rendre facile d'accès ; c'est permettre au lecteur de bien comprendre la situation ; c'est savoir retranscrire l'état d'esprit d'un anime...

Il faut pour cela bien comprendre les dialogues ; faire la part entre les erreurs/maladresses de la version US, de la traduction.

A ce stade du subbing, adapter c'est d'abord être capable de comprendre l'action.
C'est ensuite être capable de valider ou de modifier le texte pour qu'il "colle" à la situation.

Pour moi, adapter peut prendre plusieurs jours pour UNE SEULE phrase. tant que je l'ai pas comprise, je ne peux pas la valider ou la modifier, parce que je ne sais pas quel RÔLE elle tient dans l'anime. Quand je sais quel RÔLE tient une phrase, je peux la réécrire correctement.

______
exemple : dans l'épisode 5 de Kannagi, une phrase qui m'a pris le cerveau... 3 semaines

"Puissiez-vous avoir la bénédiction de Zange-chan demain aussi !"
devient :
"Soyez bénis par Zange-chan jusqu'à demain !"

La version non adaptée est trompeuse, elle semble bien, mais en fait elle n'est pas claire. On la lit on comprend rien, et c'est pas gênant. Mais le but de cette phrase est, en fait, de faire comprendre que Zange est une star ; elle doit donc parler fun, et parler cool. Elle se tourne vers la caméra et fait un "V" de victoire comme les japs adorent, et dit un truc tout mignon tout gentil.
______


Garder en mémoire :

ON EST LE PERSONNAGE, ON PARLE COMME LUI, ON AGIT COMME LUI.

LE SOUS-TITRAGE DOIT ÊTRE CLAIR ET SIMPLE, LE SPECTATEUR DOIT COMPRENDRE DE SUITE.

AI-JE BIEN COMPRIS LA SCÈNE ? COMMENT JE LA RACONTERAIS MOI A LA PLACE DU PERSO ? COMMENT LE PERSO LA RACONTERAIT A MA PLACE ?




Quand on adapte, on adapte suivant différents facteurs distincts :
- l'action, le personnage, le type de narration, le temps de lecture, le rendu visuel.

Mais le plus important reste :
Comment le lecteur "lit-il" ? Comment doit-il réagir face au texte, face à l'action ?
_________________
parle-moi, parle-moi pas
wubi permet de se familiariser avec ubuntu avant d'y passer. Soyez curieux !
Piratebox, c'est quoi ?

Un gentil bonjour à toi aussi !

Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Mai - 21:42 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 13:55 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

La politesse veut qu’on parle d’abord de l’autre, puis de soi.

S'il vous plaît, ne vous mettez pas entre moi et Kodaka.

-> S'il vous plaît, ne vous mettez pas entre Kodaka et moi.

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 14:14 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Lors d'un flash-back :

reprendre la phrase telle qu'elle a été dite la première fois.

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 14:53 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Il est essentiel de comprendre le sens de chaque phrase...

Lors d'un passage,

il faut pouvoir voir le lien entre la phrase d'avant et d'après
.

Si une phrase est incompréhensible,

comme si elle était une intruse dans un passage,
il faut chercher la vraie traduction,

chercher jusqu'à trouver le sens que l'auteur a voulu donner...

Méthode : il n'est pas obligé de trouver la réponse tout de suite,
si c'est trop dur sur l'instant, laisser ça de côté et y revenir après.


Quand vous avez fini par comprendre le sens de la phrase,
c'est pas fini..

Il s'agit ensuite de faire une phrase compréhensible...

La phrase ne doit pas être floue, difficile à cerner...


À quoi ça sert d'avoir fait l'effort de comprendre

si c'est pour après faire une phrase que peu comprendront ?

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 15:39 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Le temps de lecture :

Pour chaque phrase, on doit avoir le temps de lire.

Il faut savoir qu'une phrase qu'on n'a pas le temps de lire,
c'est comme le roue d'un mécanisme qui s'enraye.

Effet domino : je bloque sur une phrase, je prends du retard sur celle-ci,
du coup, il me reste moins de temps pour lire la suivante.

En générale, ce qui freine la lecture, c'est des phrases trop longues
ou qui ont une structure complexe...




La longueur des phrases doit correspondre à ce qu'on entend.

Cela ne sert à rien de faire des phrases
qu'on n'aura pas le temps de lire ^_^



Si tu baisses ta garde ne serait-ce qu'une seule seconde... (18 syllabes)
-> Si tu baisses ta garde une seule seconde... (14 syllabes)
(Chotto demo tsukiau misetara... = 12 syllabes)


Oui, comme le ferait n'importe quelle sœur. (11 syllabes)
-> Comme une sœur le ferait. (7 syllabes)
(Ane toshite = 5 syllabes)



Évitons les mots longs :

supposé -> censé
les personnes -> les gens
beaucoup de gens -> beaucoup
cela -> ça
ce sont -> c'est
quoi qu'il en soit -> peu importe
Jusqu'à maintenant -> Jusqu'ici
uniquement -> juste
Nous avons -> On a
Nous sommes -> On est

N.B. : le nombre de syllabes joue aussi sur la lecture.

Exemples :

une pomme (pom : 1 syllabe)
une orange
(o-ran-ge : 3 syllabes)

Les mots peu attendus bloquent la lecture.


Je mange une tomate verte.
Je mange une pommade verte.

Notre lecture marche sur devinette, on ne lit pas tout,
on anticipe ce qui suit par habitude...

Si ce qui suit est peu attendu, ça nous bloquera dans notre lecture.




Évitons les phrases longues :

On ne peut rien y faire -> On n'y peut rien




Évitons les "s'il vous plaît" des Japonais trop polis :

Satou, n'intervenez pas comme ça, s'il vous plaît !
-> Satou, n'intervenez pas comme ça !




Évitons le "conditionnel" :

Voudriez-vous un emploi ?
->  Voulez-vous un emploi ?


C'est trop haut, donc je demanderai à quelqu'un de m'aider.
-> C'est trop haut, il faut que quelqu'un m'aide




Évitons les phrases trop formelles :

Est-ce que
tu peux lui donner son portable ?
-> Tu peux lui donner son portable ?


Pour quand ce sera imprimé ?
->
Pour quand ça sera imprimé ?

Eh bien, on peut dire que c'est surtout grâce à Kousaka.
->
Eh bien, c'est surtout grâce à Kousaka.



Évitons les phrases torturées :

Sans mentionner le fait que Koyuki, futur membre...

-> Sans parler de Koyuki, futur membre...

Permettez-moi de vous remercier de prendre soin de ma chère sœur.

-> Merci de prendre soin de ma chère sœur.





Évitons les structures dont on n'a pas l'habitude de lire,
sinon ça va freiner/gêner la lecture
:


Suis-je le seul à penser ça ? -> Je suis le seul à penser ça ?
Te vantes-tu ? -> Tu te vantes ?

Ne sont-elles pas mignonnes ? -> Elles sont mignonnes, hein ?

N'est-ce pas évident ? -> C'est pas évident ?




Évitons les structures bloquantes :

Une école sans ça, ça n'existe pas.
Je veux une salle pour moi, moi aussi.




Évitons les structures trop complexes :

Ce n'est pas sans raison que...
C'est pas que je ne veuille pas que tu...

-> négation + adverbe qui apporte une nuance (ce n'est pas... sans)
-> deux négations + deux conjonctions de subordination


Plus il y a d'éléments à décoder, plus une phrase est complexe.

Les éléments complexes :

- conjonction de subordination
- négation
- nuance


Quoique, plutôt que de ne pas réagir, elle m'ignorerait carrément ?

-> Au contraire, on dirait qu'elles m'ignorent.

- Quoique (nuance)
- plutôt que (nuance)
- de (nuance)
- ne pas (négation)
- ignorerait (conditionnel)

Plus il y a d'éléments à décoder et plus dur ce sera à décoder.
_________________
MP


Dernière édition par Pr_Aya le Lun 13 Oct - 13:56 (2014); édité 16 fois

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 15:49 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Vocabulaire relâché VS recherché :

Évitons de faire parler une fille de 14 ans
comme si elle était une adulte...

C'est faux !
Je ne l'ai pas malmené !
Ce chaton était abandonné, alors je lui ai donné du pain.


-> Je ne lui ai pas fait mal !
Ce chaton était abandonné, alors je lui ai donné du pain.


-> "malmené" dans la bouche d'une petite fille, on y croit xD

Il est important de se mettre à la place du personnage :

quelle vocabulaire utilise-t-il, sa façon de parler ?

Selon que ce soit un avocat, un voyou ou un enfant,
on utilisera un vocabulaire/registre de langue différent.

N.B. : Vous pouvez vous aider d'un dico des synonymes en ligne.

Exemple :

malmener :
arranger, battre, bousculer, brutaliser, cahoter, conspuer, discréditer, éreinter, esquinter, étriller, flageller, frapper, harceler, houspiller, huer, lapider, maltraiter, matraquer, mettre à mal, meurtrir, molester, railler, régaler, rudoyer, secouer, tarabuster, tympaniser, vilipender.




Évitons de parler comme Molière :

Nous n'avons pas besoin d'en afficher davantage.

-> On n'a pas besoin d'en afficher autant.



Il ne s'agit pas de faire de la littérature,
mais de s'adapter au style du personnage,

le plus souvent, il s'agit de faire dans le langage de tous les jours...




Évitons d'utiliser des mots obsolètes :

Elle est stylée -> Elle est branchée


_________________
MP


Dernière édition par Pr_Aya le Dim 15 Juin - 21:26 (2014); édité 8 fois

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Aoû - 12:44 (2012)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Eh bien, eh bien...

Ce mot est fréquent, on peut le retrouver 10 fois...

En adapt, il faut pouvoir varier en mettant des substituts
qui seront plus adaptés au contexte...

Eh bien, je travaille à partir d'aujourd'hui

-> Donc, je travaille à partir d'aujourd'hui.

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 02:00 (2014)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Évitons d'utiliser des phrases vagues/vides de sens.

Contexte : Mugi récite une pièce de théâtre.

Mugi, cette partie n'est pas bonne.
Donc, tu dois continuer comme ça longtemps.

=> Mugi, tu interprètes mal ce passage.
=> Donc, tu dois tenir cette phrase plus longtemps.

partie - est - bonne : mots passe-partout (ça reste vague)



C'est comme s'il m'avait donné une multitudes de premières fois.

=> C'est comme s'il m'avait fait découvrir de nouvelles choses.

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 02:09 (2014)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Les maladresses dues à un mauvais choix de mot :

Grâce à ce portable, j'aurai plus besoin de la rencontrer.
=> j'aurai
plus besoin de lui parler en face.

(explication :
"rencontrer quelqu'un" vient du fruit du hasard.)



L'ouverture pour les cercles est de 7 h 30 à 9 h.
-> Les horaires d'ouverture sont...
-> Les cercles arrivent entre 7 h 30 et 9 h.


(explication : une ouverture a une heure précise.)




Les maladresses dues aux traductions littérales :

C'est ma ligne.
=> C'est ma réplique.

Ton corps va mieux ?
=> Ta santé va mieux ?

C'est parce que t'es le pire !
=> (le pire quoi ?)


N'y a-t-il pas une personne manquante ?
=> Il ne manque pas quelqu'un ?




Les maladresses dues à "je m'en même les pinceaux".

structure de phrase

Peut-être comme s'il nous trompait.
-> Peut-être qu'il nous trompe.
-> Comme s'il nous trompait.



Souma a l'air du genre à aimer les ragots.
=> Souma a l'air d'aimer les ragots.




mélange d'expressions

Le timing ne pouvait pas mieux tomber.
=> ne pouvait pas être meilleur.
(ça tombe bien)

C'est le moindre que je puisse faire.
=> C'est le moins que je puisse faire.

Il faut se mettre à la page du jour.
->
se mettre à la page.
->
se mettre à jour.

_________________
MP

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 17:01 (2014)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Ponctuation  :

3 virgules -> 2 virgules, voire une (plus facile à lire)

Moins on laisse de virgules, plus c'est simple.

Exemples :

Ça ira, je dois juste en être sûr, tu vois.
-> Ça ira. Je dois juste en être sûr, tu vois.

Difficile à dire, il faut voir avec le patron, il saura, lui.
->  Difficile à dire. Il faut voir avec le patron. Il saura, lui.

Attention : cela ne veut pas dire qu'on peut changer la ponctuation
comme ça nous chante, il faut respecter la ponctuation originale.

Donc, pas mettre :


Ça ira, je dois juste en être sûr. Tu vois.



Décorations

Certaines décorations peuvent  être ajoutées (guillemets, apostrophes, italique,  gras, changement de  polices, effet karaoké, effet fondu...),
mais il convient de les utiliser à bon escient.

Utiliser un effet fondu juste parce qu'y a un fondu d'image,
ça sert souvent à rien,

un morceau de phrase qui apparaît après coup, c'est du bricolage.


Les sous-titres ne doivent pas surprendre le spectateur,
on doit pouvoir les lire sans même faire attention.

Un élément inhabituel ne doit être placé
que s'il faut prévenir le spectateur d'une spécificité.

Exemple :

Quelle genre de conversation "masculine" ça peut être ?

->  Ce n'est pas une citation,

"masculin" est un adjectif tout ce qu'il y a  de plus français,
aucune raison donc de mettre l'accent dessus avec des guillemets.


N.B. : s'il faut choisir entre guillemets ou italique, mettez des guillemets, l'italique surprend : écriture inclinée, les espacements changent.



Mauvais dosage des points d'exclamation

Les points d'exclamations mettent de l'insistance sur la phrase,
en montrant une excitation, un énervement,

bref : c'est une dose d'énergie supplémentaire.

Mais trop de points d'exclamations tue le point  d'exclamation,
à trop en mettre on ne le remarque même plus
et ça  devient aussi plat qu'un simple point.

Il convient donc de ne le mettre que là où ça apporte quelque chose.

N.B. : les points d'exclamations sont obligatoires lors de salutations.

Exemples : Salut ! Bonjour ! Adieu !
 
_________________
MP


Dernière édition par Pr_Aya le Dim 10 Aoû - 10:38 (2014); édité 1 fois

Revenir en haut

Pr_Aya
Fansub


Inscrit le: 30 Mai 2008
Messages: 28 651
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 17:37 (2014)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ? Répondre en citant

Les passages comiques :

L'adapt doit pouvoir faire ressortir le côté comique.

Il faut faire ressortir le côté fun et moe !

Vous êtes vraiment si bêtes ?
-> Bande de dégénérés !


Et ça change la lecture du spectateur...

_________________
MP

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:19 (2017)    Sujet du message: 02. 1. Adapter, c'est quoi ?


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cours
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
 

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation