Zéro ~fansub~ :: db0 company Index du Forum
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite          

   
La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin - 03:10 (2017) - créer un forum
 Zéro ~fansub~ :: db0 company Index du Forum
Voir les messages sans réponses
Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Discussions publiques
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Nov - 14:25 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Bien, je pense que je m’apprête à lancer le sujet le plus polémique de toute l'histoire de Zéro. Néanmoins, comme ça ne fait pas partie du sujet Polémique, je vous demanderais de garder votre sérieux dans cette discussion (lancez le sujet sur "Polémique" si vous voulez vous défouler).

Le sujet du jour a pour but d'essayer d'éclaircir la situation actuelle entre les marchés légaux et le monde du Fansub (j'inclus de manière grossière le Speedsub dans ce terme, ne m'en voulez pas trop je le fais car les origines sont les même et que le Fan est arrivé avant le Speed). Pour ceux qui ne sont pas sûr de comprendre, et pour ceux qui commencent à avoir les cheveux qui se hérissent, je me permet une petite rétrospective (excusez-moi si je ne cite pas les sources, c'est juste un résumé perso sur l'amas d'informations que j'ai pu acquérir ces dernières années) :


- Je vous ramène aux années Club Dorothée, où certaines séries proposées venaient directement du Japon (Dragon Ball, Saint Seya et bien d'autres), le succès était relatif car ces séries étaient diffusées pour un public inadapté (à la base destinés pour des ados au Japon, ces séries étaient montrées à des enfants en France), ce qui a d'ailleurs fait criser des parents et permit à la censure de faire de l'embauche.

- Je ne sais pas quand a commencé le Fansub, mais ce qui est sûr c'est que les animes ont fait leurs adeptes en France (et ailleurs) mais que l'engouement général n'était pas du même côté : les séries étaient diffusées pour un public non adapté et du coup le succès commercial était plutôt limité (et critiqué), ce qui a probablement été une des raisons principales de la montée en vigueur du Fansub : plein d'animes mais aucun dispo sur place, alors autant aller le chercher à la source et le partager nous-même !

- Le leitmotiv de base du Fansub était donc le partage, dans le but de faire connaître et en espérant que ça offrirait une meilleure pub, et avec de la chance que ça motiverait à la fois le public et les éditeurs pour relancer la machine d'une façon plus adaptée.

- L'évolution des technologies de l'Internet et la passion des petites communautés Fansub ont fait que le mouvement a rapidement pris de l'ampleur, a contrario des maisons d'édition qui restaient frileuses (ça intéressait de petites communautés, mais ce n'était pas suffisant pour montrer un réel intérêt commercial, associé à toutes les difficultés pour mettre en place des relations avec les boîtes étrangères que l'on ne connaissait pas encore assez, la différence de culture n'aidant pas).

- Malgré tout le côté illégal du Fansub, cette activité était "tolérée" (comprendre qu'il n'y avait pas de plaignant, vu que seules les boîtes japonaises et les rares éditeurs ayant acquis des licences pour la France pouvaient se plaindre, ces derniers ayant généralement peu de recours vu que le Fansub s'arrêtait dès l'acquisition de la licence), de ce fait il n'y avait rien pour limiter l'activité du Fansub, qui ne cessait de rassembler les foules (du multimédia gratuit, forcément ça attire).

- Par la suite, le Fansub ayant pris tellement d'ampleur, c'est devenu une vrai industrie : des dizaines de teams, similaires à des entreprises, "embauchant" des bénévoles pour sortir toujours plus de séries, toujours plus vite, le public suivant derrière pour en demander toujours plus. Cela aura eu pour effets de rendre le Fansub connu aux yeux du grand public, et ainsi les séries qui en découlent (but atteint diront certains) mais aussi d'en faire une "habitude" : chacun ayant ses petits épisodes chaque semaine pour ses séries préférées, et cela pour pas un rond, il n'avait plus de raison d'aller voir le peu que lui proposaient les éditeurs français, d'autant plus pour des prix presque prohibitifs (question de rentabilité) pour une qualité discutable (uniquement de la VF avec des doublages sincèrement douteux, sauf cas particuliers une version originale sous-titrée était plus appréciée qu'une version française ayant des scènes coupées et des discours réécrit et donc pas toujours cohérents).

- Le Fansub étant devenu un vrai marché, où se dispute l'offre et la demande, le Speedsub a fait son entrée de manière tout à fait naturelle : certaines teams mettant trop de temps à sortir leurs épisodes (trop peu de monde, souhaits de qualité importants, et autres raisons nécessitant de prendre du temps) d'autres teams se sont formées dans le but de répondre à la demande du public : avoir des épisodes rapidement, mettant de côté des critères tels que la qualité (graphique, sonore, orthographique, ...) ou la fidélité par rapport à l'original (traductions approximatives, voire réécritures)

- De ce fait, on en arrive à un Fansub qui ne fait plus de pub pour les œuvres étrangères, mais concurrence les marchés légaux, il est devenu naturel de "s'approvisionner" sur les sites de DDL plutôt que dans les bacs du magasin d'à côté, ces derniers étant d'ailleurs assez peu nombreux et peu fournis comparés aux sites de téléchargement.


Fin de la rétrospective, maintenant une petite réflexion générale : une population ne peut survivre sans nourriture. Or pour en avoir, soit un processus naturel permet de la générer (l'eau, l'air, ...), soit il faut le créer soit-même ou aider la nature à le faire (les céréales, les fruits, la viande, ...). Par conséquent, pour éviter toute disparition, il est nécessaire d'arriver à instaurer un cycle entre la consommation de la nourriture et la régénération de cette nourriture.

Dans le cas du Fansub, sa nourriture n'est composée que d'œuvres multimédia et de passionnés. Par contre, les œuvres en question nécessitent une toute autre nourriture : elles sont produites grâce à des moyens technologiques et humains coûteux. Comme toute entreprise, sa source principale est l'argent, qui nécessite pour cela des clients ... Or ces clients sont récupérés par le Fansub, solution bien plus attirante (ce qui se comprend étant donné la gratuité et la facilité d'accès). Cependant, le Fansub n'est pas dans le cycle de régénération : il ne produit pas l'argent nécessaire pour alimenter l'animation. On en arrive alors à empêcher la survie de ce qu'on voulait propager : l'animation étant une activité commerciale comme tellement d'autres, en faisant tout gratuit on lui retire ses financement, et comme toute population privée de nourriture, elle finit forcément par dépérir.

Aujourd'hui c'est un combat : entre les anciens passionnés qui veulent aujourd'hui vivre de leur passion et vendre des animes, où les maisons d'éditions qui ont compris que c'était un marché intéressant à exploiter, et le Fansub qui s'arrange pour grappiller toujours plus de "clients" grâce à sa gratuité, on en vient à une lutte pour la survie de l'animation. Aujourd'hui des solutions légales existent pour concurrencer le Fansub, offrant à la fois une part de gratuité et profitant de l'accès aisé offert par Internet (VoD, simulcast, ...), mais c'est comme toute nouvelle entreprise sur un marché déjà bien fournit : il est difficile de faire sa place (qui aurait l'idée de concurrencer Microsoft ou Unix sur leur propre terrain ? certains le font, mais trop peu y arrivent).

Il semble aujourd'hui évident que consommer du pétrole (qui se produit de manière naturelle mais très longue) sans faire attention risque de nous amener à une pénurie, et ainsi à un écroulement du marché du pétrole. Mais à côté de ça des solutions se développent pour le remplacer (électricité, hybride, hélium, ...), on sait s'adapter, mais ça prend du temps. L'animation a aujourd'hui la place du pétrole, et la demande est surdimensionnée face à la production (le Fansub introduit une "fuite" dans le cycle de régénération), par conséquent la survie de l'animation est aujourd'hui sujette à débat. Tout comme le pétrole, si l'animation devait disparaître on trouverait autre chose, l'humanité est forte pour ça, mais l'objectif du Fansub n'est-elle pas de promouvoir l'animation, et non de la tuer ?

Je finirais donc ma réflexion là dessus :

- soit la communauté du Fansub se ressaisit pour mettre en place, avec le monde légal de l'animation, ce qu'il faut pour refermer le cycle (le faire ensemble de façon à arriver à le faire dans l'intérêt de tous),

- soit le Fansub se redéfinit comme un désir de concurrence face aux moyens capitalistes, de façon à promouvoir l'accès libre et gratuit aux œuvres, et forçant ainsi une évolution du monde de l'animation (potentiellement sa mort) qu'il faudra assumer derrière.

Personnellement je suis trop pacifiste pour choisir la seconde solution (malgré mon côté anarchiste, je n'en reste pas moins arrangeant). Aussi je penche pour la première, avec comme proposition de faire signer une convention entre teams de Fansub et maisons d'éditions (et éventuellement le public). Cela permettrait aux éditeurs de profiter de l'expérience des fansubbeurs, et ainsi de renforcer leurs équipes de façon à offrir plus de produits et de meilleur qualité, et pour les fansubbeurs de se faire reconnaître leur expérience en tant que tels, de façon à valoriser leur expérience et leur donner ainsi l'envie de rejoindre les maisons d'éditions (et de vivre de leur passion). Cela permettrait de mettre en place un transfert de compétence du Fansub vers le légal, et ainsi de réduire le Fansub en augmentant les productions légales, et ainsi de réorienter la "fuite" vers l'intérieur du cycle. Cependant ça n'est qu'un avis perso, ce n'est pas le thème principal de ce sujet, aussi ne vous attardez pas sur cette idée, ce n'est qu'un exemple de solution à vérifier. Mais si vous avez d'autres idées vous pouvez les proposer {^_^}.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Nov - 14:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Ryuuken
+


Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 260
O.S.: Linux/Window
Sexe: Masculin
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 20:20 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Coucou,

Je ne m'étendrais pas sur les raisons mais j'ai très souvent une préférence pour le manga que pour l'anime quand un titre existe sous les deux formes. En conséquence, je me suis pas un peu plus interessé au monde de la scantrad que de celui du fansub. C'est que récemment que j'ai commencé à découvrir le monde du fansub, je me trompe sans doute sur certains points mais je vais donner mes impressions.

Ma première surprise, ça a été de voir que scantrad et fansub sont à ce point dissociés.
Ma deuxième, c'est que les teams n'ont pas les même rapports entre elles dans le fansub que dans le scantrad.

Les teams de scantrad, en général, retirent leurs releases d'une de leur série dès qu'elle est annoncée comme licenciée en France. Celles-ci s'engagent à éviter les doublons et un site (dailymanga.org) existe pour administrer un peu tout ça.
Y a toujours quelques teams qui trad du licencié et se font concurrence dessus mais elles sont écartées de la "bulle Dailymanga"...

Pour le fansub, de ce que j'entend et vois, les teams se tirent pas mal dans les pattes, les doublons sont à foisons. De part le nombre de teams sur un même anime, celles-ci, en quête de gloire et à celle qui attirera le plus d'internaute, font la course pour sortir les nouveaux episodes traduits avant les autres, au détriment de la qualité...
Bien sûr, y a des teams qui traduisent du licencié...


Quand on va voir "fansub" dans Wikipédia, on tombe sur ça :
"But des fansubs : Le but des équipes de fansubs est de faire connaître à leur public les œuvres vidéos non disponibles dans leur pays. À l'origine, il s'agissait du cinéma d'animation (dessin animé) mais le phénomène s'est élargi aux séries et aux feuilletons télévisés."

En clair, ceux qui font du licencié sont à des années-lumières de ce but et effectivement, ceux-là font concurrence au marché légal et peuvent aller à l'encontre de la promotion des anime en France.

Les autres soucis maintenant : les doublons et le speedsub.
D'abord, les doublons, c'est pas qu'ils vont à l'encontre du but initial du fansub, mais ils ne font rien dans le sens de promouvoir les anime non disponibles en France. Pourtant, y a des anime qui ne sont pas traduits par des teams n'est-ce pas ?  Pire que d'être plus ou moins inutiles, les doublons encouragent le développement du speedsub.
Ok, s'il n'y a que des teams de speedsub sur un anime, un doublon d'une team de qualitysub peut être justifiée.


Je propose un état intermédiaire (qui en fait s'apparente à la 1ère proposition de sazaju sensei) : l'arrêt total du licencié dans un premier temps puis la disparition progressive des doublons et du speedsub (qui vont de pair).
Editeurs et fansub ne se feront pas concurrence et même mieux pour les éditeurs, ils pourront profiter du fansub pour estimer le potentiel des séries non licenciées sur le marché français et investir sur les séries qui marchent le plus. Mais ça, ils le font déjà j'en suis certain (ce pour quoi ils ne s'attaqueront jamais à des teams qui ne font pas du licencié). ^^

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 21:12 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Que veux-tu dire par "l'arrêt total du licencié" ? Que les boîtes légales devraient arrêter de produire des animes et laisser le fansub seul "maître à bord" ? Ou que les teams de fansub devraient arrêter de se charger de séries licenciées ?

Dans le premier cas, ça va tout à fait à l'encontre de ce que je défendais, aussi je te demanderai de développer les raisons, mais vu ce que tu dis par la suite je doute que ce soit ça. Dans le second cas ça tombe sous le sens, les vrai teams de fansub (qui respectent le sens original) ne font pas du licencié, et celles qui le font n'en ont cure de ce genre de remarques. Donc bien que ce deuxième cas soit une évidence, ça reste de l'ordre de la simple remarque : aucune team qui fait actuellement du licencié (ou du doublon) ne s'arrêtera sans une bonne raison, et ces bonnes raisons sont :

- que les autorités s'occupent d'eux (peu probable sans une dénonciation, dénonciation qui a elle-même peu de chances d'arriver)

- que les membres de la team soient débordés par leur vie IRL et donc arrête le "Fansub" (sans quelqu'un derrière pour reprendre le flambeau, et ça c'est pas garanti)

- que plus personne ne télécharge chez eux (probablement le moins probable des trois, sauf si une autre team le fait mieux qu'eux, et ils en sont bien conscient mais c'est pas ça qui va les déranger car eux aussi iront télécharger pour la peine, on tourne en rond)

Par contre, tu te limites au Fansub, sans parler (ou très peu) du marché de l'animation légale. Or c'est précisément entre ces deux mondes que se situe le problème (et ma proposition). Critiquer ou justifier l'un des deux n'a, à priori, que peu d'intérêt dans cette conversation, vu que le sujet est ciblé sur l'interaction entre les deux.

L'idée n'est pas de dire "le Fansub a dérivé et il faut donc le recadrer", car s'il a évolué de la sorte, c'est que les conditions étaient telles qu'il pouvait se le permettre : beaucoup de demande et très peu d'offre sur le marché légal, ce qui a naturellement permit au Fansub de se faire une grosse place sur le marché.

Le problème en soit n'est pas juste la "dérive" du Fansub, mais sa présence forte : même si beaucoup de licencié reste disponible sur le net, il faut bien voir que pour une grande partie c'est parce qu'ils ont été fansubbé et n'ont jamais été retiré depuis, même une fois la licence acquise. Le fait que des teams subbent des animes actuellement licenciés n'est pas grand chose, en revanche tout ce qui n'est pas licencié aujourd'hui mais qui le sera demain, c'est en train d'être subbé dans l'esprit Fansub (donc "normal" diront nous) mais très peu seront réellement retirés du net une fois la licence acquise, et c'est là que le bas blesse : une fois la licence acquise, l'anime dispo sur le net reste toujours plus intéressant (sauf pack collector et goodies vachement intéressant, mais manque de bol des vrai otakus y'en n'a pas beaucoup chez nous).

Subber du licencié n'est pas plus problématique que subber du non licencié, au contraire : que les teams se concentre sur des animes déjà licenciés ou déjà subbés, c'est ça de gagner pour les prochaines licences, qui restent donc exploitable car non subbées. Ce sont ces animes là qui intéressent les éditeurs légaux aujourd'hui. Les animes déjà subbés sont une gajeure pour eux car ça va tellement vite à se diffuser qu'ils n'ont même pas le temps de le produire avant que tous les principaux intéressés ne l'aient sur disque dur.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

Ryuuken
+


Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 260
O.S.: Linux/Window
Sexe: Masculin
Âge: 22

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 22:20 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

"Ou que les teams de fansub devraient arrêter de se charger de séries licenciées ? "
Oui, bien sûr, je parlais de ce cas là.

Bon, je pensais pas que le fait de ne subber que du non licencié pouvait quand même faire du tort aux éditeurs.
Maintenant que tu le dis, je comprend. Et je comprend aussi ton idée de travailler réellement avec le monde légal de l'anime. ^^


En gros, tu proposes que les team de fansub fassent leur travail habituel mais au lieu fournir les épisodes traduits directement au public en téléchargement gratuit, elles les fournissent aux maisons d'édition qui n'aurait plus qu'à faire un check-qualité supplémentaire et création des VF (si vraiment ils y tiennent... )pour pouvoir entamer le processus de commercialisation.

Ce serait pour les maisons d'édition un gain considérable de main d'oeuvre totalement gratuit qui impliquerait un gain de temps (sortie plus rapide des épisodes), un gain en qualité et un gain d'argent. En contrepartie, les maisons d'éditions acquièreraient davantage de licences et le prix des  DVD / Blue-ray pourraient être moins abusés. Les anime seraient plus nombreux en France et plus accessibles financièrement.

Les fansubbers pourraient, quant à eux, valoriser leurs skills de manière plus officielle et pourraient espérer s'ils le souhaitent à intégrer une maison d'édition. L'activité de fansubbing serait alors probablement une condition sine qua non pour bosser en tant que "super checkeur" par exemple.


Personnellement, je soutiens l'idée.

En tout cas, simplement par respect pour le travail des mangaka, de leurs assistants et de tout le staff qui s'occupe d'en faire un anime, je refuse la seconde proposition, qui consiste à lutter pour écraser le monde légal de l'anime/manga.

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 22:47 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Non, je ne suis pas pour l'idée de transmettre le travail des fansubbeurs aux éditeurs, mais leurs compétences : un fansub reste un fansub, c'est à dire un travail amateur, qui n'a pas à être vendu par une boîte qui ne l'a pas fait (tout du moins pas sans son accord), c'est la base du droit d'auteur et c'est la première chose qu'ils nous reprochent (on fait des sous-titres sur des vidéos qui ne nous appartiennent pas). L'idée est donc non pas de supprimer la gratuité du fansub pour le transmettre aux éditeurs, mais que les maisons d'éditions reconnaissent les compétences acquises au sein d'une équipe de Fansub, de façon à ce que les fansubbeurs aient des chances de se faire embaucher dans les boîtes.

De cette manière les fansubbeurs peuvent être payés pour travailler sur ce qu'ils aiment (avec les contraintes de la boîte tout de même, mais ça c'est pour tous les boulots pareils, c'est le défaut de ne pas être à son propre compte) et les éditeurs peuvent profiter d'une main d’œuvre déjà formée, qui peut donc être rapidement productive. Les deux y gagnent. A contrario, si le travail des fansubbeurs devait revenir aux éditeurs, les fansubbeurs seraient des exploités et les éditeurs seraient des profiteurs, et c'est précisément ce qui empêcherait les "réconciliations". Il faut faire du gagnant-gagnant, sinon il y aura forcément conflit : on ne s'engage pas sans un minimum d'intérêt, il faut donc que les deux en ait pour que ça ait des chances d'aboutir.

Aujourd'hui, des éditeurs utilisent les voies du simulcast et de la VoD, certains même voient le jour là dessus. Or ces domaines sont précisément dans les activités d'une team de Fansub, qui distribue sur Internet, à la différence près qu'ils sont commerciaux et non amateurs. Cette proximité est ce qui peut permettre de mettre en place un tel projet, alors qu'il y a quelques années il y avait trop de différence (la vente par DVD, avec production de VF et tout le tralala, était bien trop éloignée d'une production amateur, les moyens autant que les contraintes techniques). Aujourd'hui, l'expérience d'un fansubbeur est similaire à ce qu'on attend d'un éditeur de VoD.

A l'instar de la communauté open-source, qui n'interdit pas pour autant les applications propriétaires mais permet un meilleur développement des compétences, l'idée serait donc d'avoir une communauté fansub qui permettrait, de la même manière, une divulgation et vulgarisation des techniques, offrant ainsi la possibilité d'obtenir des compétences utilisables chez les éditeurs.

Ce que j'imagine à long terme, c'est que cela marche tellement bien, et que les fansubbeurs seraient tellement recherchés par les boîtes (les patrons adorent embaucher quelqu'un qui est déjà formé, c'est rentable tout de suite {^_^}) que des écoles spécialisées ouvriraient, avec de "vrais" profs, pas des amateurs comme dans notre chère école du Fansub.

(non db0 pas taper {">.<}/)
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

KiKoucht
+


Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 203
O.S.: windows xp
Âge: 20

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 11:41 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

"Personnellement je suis trop pacifiste pour choisir la seconde solution (malgré mon côté anarchiste, je n'en reste pas moins arrangeant). Aussi je penche pour la première, avec comme proposition de faire signer une convention entre teams de Fansub et maisons d'éditions (et éventuellement le public)."

Est-ce que tu as contacté des maisons d'éditions et d'autre Fansub pour proposer tes idées?

Cela serait pas mal de savoir qu'est-ce qu'ils en pensent et si c'est possible.
_________________
->MP<-
- Matière principale : Aegisub et ASS, édite.
- Matière optionnelles : Japonais écrit

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 12:34 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

A la base je voulais que ça débute en privé, de façon à voir comment ça serait pris, puis si ça passe bien de l'étendre à d'autres teams. Avec un bon support (un groupe de teams qui se seraient mises d'accord pour un mouvement collectif) ça aurait pu être ensuite transmis aux marchés légaux (qui en auraient sûrement entendu parler depuis, c'est pas comme s'ils nous ignoraient). J'ai pas envie de rentrer dans le lard directement. Certes j'ai déjà réfléchit au problème mais ce n'est pas pour autant qu'il faut envoyer ça comme un plan de secours angélique.

C'est quelque chose qui doit être mûrement réfléchit, mais pour ça il faut s'assurer de bien poser le problème, et c'est pour ça que j'ai fais tout ce long speech et que j'ai demandé qu'on ne se focalise pas sur ma proposition (mais apparemment cette partie est passée à la trappe {-.-}).

Donc non je ne l'ai pas proposée, à aucune team (si ce n'est Zéro) ni aucune maison d'édition, car ce n'est pas sur ma seule influence que je pourrai faire bouger les choses. Jouer les moralisateurs, ça se passe rarement aussi bien qu'on espère. Par contre, si certains pensent que ça peu intéresser des gens de suivre la discussion, qu'ils les invitent à venir voir. On demande des avis, en particulier sur le problème réel, ses causes et ses conséquences (avant de partir dans des propositions utopistes ou simplement mal calibrées). Je vous rappelle que le premier post du sujet n'est qu'un résumé personnel et très subjectif de la situation.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

Ryuuken
+


Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 260
O.S.: Linux/Window
Sexe: Masculin
Âge: 22

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 15:04 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Mais, tous les membres d'un fansub n'ont pas pour vocation d'en faire leur activité professionnelle principale.
Pour certains, ça peut etre le cas ; pour les autres, s'ils se font embaucher par une maison d'édition, ce sera un taf secondaire.
Il peut y avoir des complications niveau cumule des heures ou je ne sais quoi par rapport à la loi.

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 15:10 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

C'est pas comme si une embauche se faisait de manière groupée : c'est pas parce que tu as toute une promo qui sort de l'école que toute la promo va se faire embauchée par une même boîte. Faut pas imaginer n'importe quoi non plus {'^_^}.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

Ryuuken
+


Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 260
O.S.: Linux/Window
Sexe: Masculin
Âge: 22

MessagePosté le: Dim 5 Déc - 15:20 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Je ne perçois pas clairement ce que tu veux dire ?

Je sais bien que les maisons d'éditions n'embaucheraient pas tous les fansubbeurs actuels. Mais c'est pas parce que un mec est ok pour lacher son taf actuel pour bosser à temps plein dans la maison d'édition qu'il fera un meilleur job que 2-3 personnes qui tafferaient pour la maison d'édition pendant leurs soirées.

Enfin, je sais pas si ma réplique convient. Dis-moi si tu penses que j'ai mal compris ton post.

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Déc - 21:03 (2010)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Ryuuken a écrit:
Mais, tous les membres d'un fansub n'ont pas pour vocation d'en faire leur activité professionnelle principale.


Tout comme ce n'est pas parce que tu as fait du Fansub que tu es apte à travailler dans une maison d'édition, ce qu'il faut savoir c'est que ce sont ceux qui s'impliquent le plus dans le Fansub qui ont le plus de "capacités", relativement à ce qu'attendent les boîtes. Ceux qui se retrouveraient embauchés seraient une infime partie des fansubbeurs, à savoir les plus motivés (les autres étant intéressés par autre chose) et les plus compétents (les boîtes feraient de toute façon attention à ce qu'elles embauchent, comme d'habitude).

L'idée d'un tel accord serait avant tout de permettre un passage en douceur du Fansub de masse à la légalité, mais pour cela il faut :

1) que les fansubbeurs ressentent l'intérêt d'un tel passage, et pour ça il faut que les boîtes déploient des moyens pour augmenter leurs sorties, si possible diminuer les prix, et tout ça sans perdre en qualité (et même si possible en gagner {^_^}) de façon à ce que les sorties Fansub en moins soient compensées par des sorties légales, tout en évitant d'en faire un produit de luxe (aucun intérêt sinon)

2) que les boîtes ressentent l'intérêt d'un tel passage, c'est à dire qu'elles gagnent plus.

Le fait que les plus doués et motivés du monde du Fansub soient embauchés par les boîtes, c'est ce qui permettrait à celles-ci d'embaucher à moindre frais, car les gens sont déjà bien formés, et d'augmenter leurs sorties. À ce niveau là c'est intéressant pour les boîtes à condition que les gens achètent ces sorties, ce qui n'est pas près d'arriver si le Fansub de diminue pas.

Vu que le Fansub diminuerait avec la fermeture des teams et l'embauche des meilleurs, il y aurait plus de licences rentables (car moins disponibles sur le Web, donc potentiellement plus de gens intéressés pour acheter). C'est ça qui ferait que les boîtes pourraient bien repartir. Et avec une telle évolution, le fait que les manga/animes puissent être moins chers et plus nombreux n'est, à mon avis, pas une utopie.

Les deux piliers de cette idée sont bien sûr :
- les boîtes se doivent d'augmenter leurs sorties à des prix intéressants (car sinon les Fansubbeurs n'ont pas grand intérêt à laisser tomber leurs activités, après tout c'est par manque de sorties que le Fansub a commencé)
- les Fansubbeurs doivent diminuer leurs activités, sinon les boîtes ne pourront pas se permettre d'acquérir beaucoup de licences, car cela risque de ne pas être rentable (trop sont disponibles sur le Web et donc n'ont déjà plus d'intérêt financier)

Autrement dit, c'est vraiment parce que les 2 y mettent du leur que ça peut évoluer, si un seul ne le fait pas, ça ne peut que revenir au point de départ :
- si les boîtes ne sortent pas plus, les gens vont ruminer et le Fansub reprendra du succès,
- si les Fansubbeurs ne diminuent pas ... on connait déjà la situation, vu que c'est le cas actuellement : les boîtes n'osent pas sortir de licences sans être sûres que ça marche (autrement dit ce qui est le plus téléchargé et que tout le monde connaît, sauf les noobs et les fans près à acheter).

Le fait que les Fansubbeurs soient embauchés par les boîtes, ce n'est qu'un élément facilitant le passage : ça permet aux fansubbeurs d'avoir des raisons d'arrêter le Fansub, et ça permet aux boîtes d'avoir plus facilement les ressources pour augmenter leurs sorties.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

Zehel
+


Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 513
O.S.: XP (service pack 3)
Sexe: Masculin
Âge: 18

MessagePosté le: Mer 5 Jan - 23:05 (2011)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

C'est peut-être eux qui ont le plus de "Capacités" comme tu dis, mais je n'ai pas l'impression qu'il l'exploite beaucoup pour ce qui est de l'esthétisme... par exemple : la police des animes de chez Kazé et autre pour n'en citer qu'un, utilise la même depuis... J'ai l'impression qu'ils n'en connaissent qu'une seule et bon, il y a plein d'autre truc de ce genres =/... Pour moi, ce travail que fait par exemple la Zéro et plein d'autres teams assez réputées (que je ne citerai pas sinon, je risque un ban xD !) qui s'embête à chercher une police, un couleur de police, un format etc... des effets sur les sous-titres etc... Alors que pour eux.. le plus important c'est de traduire, de sortir ça le plus vite possible et hop pour vu que ça se vende par le fruit du saint esprit ! Heureusement que les fans existent pour eux... et encore...

P.S : Je lirai tous ce que vous avez écrit avant, ça a l'air super intéressant !

Zehel.
_________________
- Matières principales :
=> Utilisation du logiciel Aegisub pour le timing, l`édition, le karaoké, etc.
- Matière optionnelles :
=> Cours de langue, Japonais écrit et oral / RAW & Vosta Hunter.
Messages Privés
=> L'obscurité appelée douleur avance toujours tout près ...

Revenir en haut

sazaju
Fansub


Inscrit le: 21 Fév 2009
Messages: 12 623
O.S.: multi-boot
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Jan - 23:23 (2011)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

Pour le choix des polices, je ne m'avancerai pas, peut-être que les vidéos sur DVD sont techniquement plus difficile à personnaliser que nos vidéos AVI/MP4 : on utilise des standards qui ont l'avantage d'avoir pas mal de fonctionnalités intéressantes (ASS/SSA). Si les boîtes doivent se réduire à du SRT pour que ce soit compatible avec les logiciels qu'ils utilisent, c'est presque normal qu'ils ne puissent pas faire grand chose. Je ne prendrai cependant pas leur défense, je me contente juste de mettre le doigt sur le fait qu'on ne connaît pas les contraintes techniques qu'ils doivent respecter.

De plus, je doute que ce soient eux les mieux placés pour innover : nous on a l'avantage de faire "ce qu'on veut", et surtout celui d'avoir des gens motivés et connaisseurs, une team qui n'a personne qui s'y connaisse en encodage aura une vidéo toute pixélisée de 500Mo pour un épisode de 20min, alors qu'une autre aura un super encodeur qui maîtrise bien ses filtres et prend des heures à effectuer les bons réglages pour avoir un résultat optimal. Les boîtes, à moins d'avoir une section R&D particulièrement développée, font rarement dans l'innovation : elles utilisent les classiques qui ont fait leur preuve, même si ça a plus de 10 ans.

Et si ça se trouve, c'est leurs contrats avec les japs qui leur interdit de mettre autre chose que des sous-titres monochromes {'^_^} mais là pareil, je ne m'avancerai pas. Donc en bref, il faut relativiser, et s'informer avant de juger. Je ne connais pas assez l'animation professionnelle pour ça.
_________________
Sazaju HITOKAGE
火虎解放激動

Demander trad - Site test - Planning perso
Me joindre : MP, japonais, nouveau site, IRC Zéro
Perso : liste animes, liste manga, charte éditeurs-fansub, E-Hentai [+18], Squiby, KHDownloads, Ogame

Revenir en haut

deinlent



Inscrit le: 28 Fév 2016
Messages: 4
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 09:30 (2016)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation Répondre en citant

D'accord, tu as raison, c'est ca.

_____________________
etui samsung galaxy s6 edge coque galaxy note 5

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:10 (2017)    Sujet du message: Réflexion sur l'avenir du Fansub et de l'animation


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Discussions publiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
 

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation